Logo CLADE Consulting vous accompagne dans votre reconversion professionnelle et votre épanouissement professionnel grâce au bilan de compétences, au coaching et à la formation management.
Femme devant un ordinateur avec son enfant pendant son congé parental réalisant un bilan de compétences

Bilan de compétences pendant un congé parental | Les démarches pour bénéficier de ce dispositif privilégié

Dans quelques semaines ou quelques mois, vous allez vivre ou revivre les bouleversements de la maternité. À l’heure où nous vous écrivons, votre bébé est peut-être déjà présent dans votre vie. L’arrivée de votre enfant est l’occasion de faire une pause dans votre vie professionnelle grâce au congé parental. Ce dispositif vous permet de vous occuper de l’éducation de votre enfant après le congé maternité. Mais entre les biberons et les gazouillis, vous avez également la possibilité d’offrir quelques heures de votre temps à l’élargissement de vos connaissances ou à l’approfondissement de vos compétences. Et comment ? Grâce au bilan de compétences pendant un congé parental. Décortiquons ensemble les modalités de ce dispositif pour profiter de la venue de bébé pour reprendre votre vie professionnelle en main.

Un bilan de compétences, qu’est-ce que c’est ?

Le bilan de compétences est un outil d’aide à la prise de décision. Généralement effectué dans une impasse professionnelle, il vous aide à repenser votre carrière pour envisager une potentielle évolution ou reconversion professionnelle.

Idéal pour prendre du recul, cet outil vous encourage à prendre conscience de vos compétences personnelles et professionnelles. Le bilan de compétences est un réel accompagnement sur mesure pour faire le point sur vos motivations, vos talents et vos atouts. C’est un excellent moyen d’apprendre à vous connaître pour retrouver du sens au cœur de votre carrière.

Réalisé durant le congé parental, cet outil vous donne la possibilité de repenser votre avenir professionnel durant les quelques semaines de « pause » occasionnées par l’arrivée de bébé. Mais quels sont nos droits sur le sujet ?

-> Pour en savoir plus sur le bilan de compétences, vous pouvez aussi lire cet article.

Que dit la loi sur le congé parental d’éducation ?

Pour vous éviter de longues heures à décortiquer les textes de loi, nous vous faisons un résumé des grandes lignes.

Après la naissance ou l’adoption de votre enfant, vous pouvez prendre la décision de stopper votre activité pour vous occuper de lui. Cette opportunité est rendue possible grâce au congé parental d’éducation. Il succède au congé maternité pour une durée d’au moins un an renouvelable. Ce congé peut être total ou partiel et varie en fonction du nombre d’enfants nés ou adoptés.

Durant ce congé parental, votre contrat de travail est suspendu et vous ne touchez pas de rémunération. Vous ne pouvez pas exercer une autre profession pendant cette période. Toutefois, vous avez la possibilité de suivre une formation, un bilan de compétences, ou encore, une Validation des Acquis (VAE). Cette partie nous intéresse !

Quelles sont les formalités pour réaliser cette demande de congé ?

Les conditions

Le congé parental d’éducation est ouvert à tous les salariés possédant au moins 1 an d’ancienneté dans leur entreprise.

L’ancienneté est évaluée :

  • soit à la date de naissance de l’enfant ;
  • soit à la date d’arrivée au foyer d’un enfant adopté de moins de 16 ans.

La durée

Salarié·e d’une entreprise, la durée initiale est d’un an maximum. À cette occasion, vous pouvez effectuer un bilan de compétences pendant votre congé parental. Par ailleurs, vous avez la possibilité de le renouveler sous certaines conditions :

  • si vous avez un enfant, vous pouvez renouveler le congé 2 fois ;
  • si vous avez deux enfants, vous pouvez renouveler le congé 2 fois ;
  • si vous avez trois enfants ou plus, vous pouvez renouveler le congé 5 fois ;
  • si vous avez adopté un enfant de moins de 3 ans, vous pouvez renouveler le congé 2 fois ;
  • si vous avez adopté deux enfants de moins de 3 ans, vous pouvez renouveler le congé 2 fois ;
  • si vous avez adopté trois enfants ou plus de moins de 3 ans, vous pouvez renouveler le congé 5 fois ;
  • si vous avez adopté un ou plusieurs enfants entre 3 et 16 ans, vous ne pouvez pas renouveler votre congé.

La demande initiale

Rien de plus simple ! Une lettre recommandée avec accusé de réception ou une lettre remise en main propre contre un récépissé est nécessaire pour réaliser votre demande. La lettre doit :

  • mentionner la date du début du congé ;
  • comporter la durée demandée du congé ;
  • être envoyée ou remise au moins 1 mois avant la fin du congé maternité ou adoption si le congé parental débute immédiatement après ;
  • dans les autres cas, être envoyée ou remise à l’employeur 2 mois avant le début du congé.

La demande de prolongation ou de modification

Vous souhaitez prolonger ce congé ou le modifier pour exercer une activité à temps partiel ? Vous devez informer votre employeur au moins 1 mois avant la fin de votre congé initial.

Votre employeur ne peut pas refuser ces trois demandes.

La rupture ou la fin du congé

Ce congé parental peut être rompu avec anticipation en accord entre le salarié et l’employeur. L’accord n’est pas nécessaire en cas de décès de l’enfant ou diminution importante des ressources de votre foyer.

Comme pour la demande de congé, le salarié adresse une lettre recommandée avec accusé de réception à l’employeur. Elle doit être envoyée au moins 1 mois avant la date de sa reprise d’activité.

Dans le cas d’une rupture du congé ou de la fin du congé, vous retrouvez votre précédent emploi ou un poste similaire. Votre rémunération ne peut pas être inférieure à celle que vous percevez avant votre départ.

À votre retour, vous avez droit à un entretien professionnel avec votre employeur. L’occasion de lui parler de vos futurs projets et des réponses obtenues dans votre bilan professionnel.

Femme et son bébé en train de faire un bilan de compétences pendant son congé parental

Pourquoi réaliser un bilan de compétences pendant un congé parental ?

Pour profiter de ce temps libre et revoir ses plans de carrière

Ce temps « off » peut tomber à pic. D’une part, il est lié à un souhait profond de vous occuper de votre enfant. Vous avez pris la décision de prendre ce congé pour profiter de moments privilégiés avec lui. Même si vos journées seront rythmées par les biberons et les siestes, vous aurez du temps pour réfléchir et revoir vos plans de carrière. Loin de votre quotidien professionnel, l’idée d’une évolution ou d’une reconversion peut pointer le bout de son nez. Profitez de ces mois pour entamer un bilan de compétences pendant un congé parental en ligne ou en présentiel. L’occasion idéale de faire le point sur vos compétences, vos envies et votre avenir.

Pour un meilleur équilibre professionnel et personnel

« Vais-je avoir assez de temps pour m’occuper de mon enfant ? ». Avec des semaines de 35 heures minimum et des journées bien remplies, cette question sur l’avenir peut vous préoccuper. Après ce congé parental, quel sera votre quotidien familial ? Si vous appréhendez ce retour au salariat avec une peur bleue de manquer de temps pour votre vie personnelle, le bilan professionnel est un outil parfait. Il vous accompagne dans votre prise de décision et vous guide vers une évolution ou une reconversion professionnelle. L’occasion idéale pour revoir votre équilibre vie personnelle et vie professionnelle au terme de votre congé parental.

-> 5 autres bonnes raisons de réaliser un bilan de compétences.

L’arrivée de bébé est le moment opportun pour faire le point sur vos envies et vos projets futurs. Entre les moments privilégiés avec votre enfant et votre quotidien de maman, vous avez la possibilité de faire un bilan de compétences pendant un congé parental. C’est une chance pour revoir vos aspirations et prendre du recul sur vos compétences. Une évolution ou une reconversion professionnelle peut être la clé d’un parfait équilibre entre votre vie professionnelle et votre nouveau quotidien familial.

Sources : Le site gouvernemental du Ministère du Travail, du Plein Emploi et de l’Insertion et le site du Service Public.

Virginie BARAZER dirigeante de CLADE Consulting

CLADE Consulting

On vous accompagne à vous épanouir professionnellement et à trouver votre voie.

Laisser un commentaire